[Chronique] Un Grand Amour peut en cacher un autre – Kristan Higgins

Titre : Un grand amour peut en cacher un autre41W9DuqHzzL.jpg
Auteur : Kristan Higgins
Edition : Harper Collins Poche (anciennement Mosaic Poche)
ISBN-13 : 979-1033900269
Parution : 5 octobre 2016 (poche)
Page : 464 pages
Synopsis : Depuis qu’elle a quatorze ans, Millie flashe (sans succès mais avec une persévérance sans faille) sur le beau, le sublime, le parfait Joe Carpenter. Ses études de médecine terminées, elle retourne s’installer dans sa petite ville d’Eastham au bord de l’océan, dans la région de Cape Cod, bien décidée cette fois à conquérir celui qu’elle considère comme l’homme de sa vie, et la perfection incarnée sur la terre. Après beaucoup d’efforts (jogging à la limite de l’hyperventilation, régime sans pitié, séances chez un coiffeur à la pointe de la mode capillaire, révision intégrale de sa garde-robe…), Millie parvient ― enfin ! ― à allumer une étincelle de convoitise dans le regard de Joe. Sauf que rien, mais alors rien du tout, ne se passe comme elle l’avait rêvé…

Mon avis : Lire la suite »

[One Shot] Under the Mistletoe (Noël 2016)

Un virage à droite. Puis à gauche … mauvaise idée. Un demi-tour et pas moins de quinze minutes supplémentaires, il arriva finalement à destination. Dès qu’il entra dans la salle de cours, le jeune homme se laissa tomber sur sa chaise avant de poser sa tête sur la table face à lui. Il n’en pouvait plus de faire des détours incroyables pour aller en salle de cours. Cela durait depuis une semaine uniquement mais c’était déjà trop pour lui. Et le pire dans tout cela était que ce n’était pas prêt de s’arrêter. Il poussa un long soupir découragé, faisant rire son voisin de table tout juste arrivé.Lire la suite »

[One Shot] I made you my miracle of December (Noël 2014)

Encore un Noël qu’il allait passer seul. Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui et c’est ce qui le rendait encore plus en colère … et malheureux. Il se promenait dans les rues de Paris, évitant de regarder autour de lui les couples défilant mains dans la mains et respirant la joie et l’amour … tout le contraire de lui. Il marcha un moment, repensant au jour qui avait marqué le début de sa solitude.

Deux ans plus tôtLire la suite »

[Blabla] Playlist spécial Noël

C’est bientôt Noël! Je pense que vous êtes tous au courant! Mais une chose que vous ne savez sûrement pas, c’est que j’adore Noël! C’est la période de l’année où les pull les plus kitch passent inaperçus, où on s’enroule dans un bon plaid, avec un chocolat chaud, du pain d’épice et on regarde des téléfilms de Noël à la chaîne! Mais c’est aussi la période où il y a … les Chansons de Noël! Je vais donc vous présenter ma Playlist réservée tout spécialement pour Noël! (préparez vous à une avalanche de Pentatonix)Lire la suite »

[One Shot] Dear Santa (Noël 2015)

« Bonjour mon enfant.
— Bonjour Père Noël.
— As-tu trouvé ce que tu veux à Noël ?
— Oui ! Je voudrais un chat sans poil !
— Vraiment ? Et pour quelle raison ?
— Ma maman, elle dit qu’on peut pas avoir d’animaux parce que les poils risquent de me faire mal aux poumons ! Alors je veux un chat sans poil pour pouvoir rester toujours avec lui !
— Je pense que c’est une bonne raison d’avoir un chat sans poil ! Reste sage jusqu’à Noël et peut-être pourras-tu l’avoir !
— Merci Père Noël ! »

Le petit garçon se leva des genoux du Père Noël, heureux, avant de courir jusque dans les bras de sa mère qui l’attendait un peu plus loin. Ils s’éloignèrent, le garçon racontant avec excitation que le Père Noël allait lui ramener un chat pour Noël s’il était gentil, et laissant le « Père Noël » à présent seul. Il se leva et entra dans une petite pièce derrière lui. Il enleva le bonnet ainsi que la perruque avant de s’étaler sur une chaise. Ce job de Père Noël était totalement épuisant. Cela faisait maintenant deux semaines qu’il avait commencé ce travail et il n’en pouvait plus. Sa tenue lui donnait trop chaud et il ne parlait même pas de la perruque et de la barbe qu’il se devait de porter. S’il avait pu, il aurait plutôt choisi un travail moins encombrant. Mieux encore, il n’aurait pas travaillé du tout. Car voyez-vous, s’il travaillait, ce n’était en aucun cas de son propre chef, mais plutôt à cause de sa mère. Pas qu’elle souhaitait qu’il gagne son propre argent et qu’il grandisse. Elle avait en tête … quelque chose de bien plus singulier.Lire la suite »