[One Shot] I made you my miracle of December (Noël 2014)

Encore un Noël qu’il allait passer seul. Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui et c’est ce qui le rendait encore plus en colère … et malheureux. Il se promenait dans les rues de Paris, évitant de regarder autour de lui les couples défilant mains dans la mains et respirant la joie et l’amour … tout le contraire de lui. Il marcha un moment, repensant au jour qui avait marqué le début de sa solitude.

Deux ans plus tôt

« Tu ne peux pas, tu sais ce qu’il se passerait si elle apprenait ton secret.
— Mais peut être m’acceptera-t-elle malgré cela!
— Tu as bien vu ce qu’y est arrivé à Danny lorsqu’elle a découvert ses pouvoirs! Elle s’est enfui et depuis il n’est que l’ombre de lui même.
— Mais elle n’est pas pareil, elle me comprendra, elle m’acceptera.
— Et si ce n’est pas le cas? Je n’ai pas envie de te voir sombrer!
— De toute façon … il n’est même pas sur qu’elle m’aime.
— Tu sais que c’est le cas ~
— Tais toi Sam, s’il te plait! Au lieu de dire ça, prie pour que ce ne soit pas le cas! S’il m’est impossible d’être avec elle à cause de ce que je suis, autant espérer qu’elle ne m’aime pas!
— Samuel ~
— Laisse moi … j’ai besoin d’être seul.
— S’il y a un problème, …
— Je sais, je viendrai te voir ~ »

Samuel resta alors seul dans sa chambre, pensant à la fille qu’il aimait. Ils s’étaient rencontrés il y a trois ans à l’université et avaient au départ créé une très grande amitié, puis peu à peu il commença à éprouver un autre sentiment pour la jeune fille … de l’amour. Cependant, il n’avait pas le droit de se déclarer à elle, quelque chose l’en empêchait. Ses origines. Ses pouvoirs. Son destin. Il ne venait pas d’ici. Il avait été envoyé sur terre plus jeune avec ses onze compagnons pour protéger leur divinité. Pour cela, chacun avait reçu en cadeau un pouvoir. Leur futur était incertain. Devraient-ils combattre l’ennemi? Quand? De quelle manière? Allaient-ils survivre? Ceci était encore moins certain que le reste. La personne qu’il aimait l’accepterait-elle même en sachant tout cela? Il y avait peu de chance et pourtant, Samuel voulait y croire. Pourtant, même en y croyant, il savait qu’il avait peu de chance que cela arrive.

Un bruit retentit dans la chambre. Samuel attrapa son téléphone et décrocha.

« Samuel ~
— Oh c’est toi?
— Peut-on se voir aujourd’hui?
— Eh bien je n’ai rien à faire, donc oui bien sur. Où veux-tu qu’on se rejoigne?
— Devant le cerisier du parc.
— D’accord, je suis là dans une vingtaine de minutes.
— Je t’attendrai. »

Samuel se prépara en vitesse, sortit de sa chambre mais percuta quelqu’un.

« Tu vas la voir?
— Oui ~
— Tu sais ce que tu dois faire si elle t’avoue ses sentiments.
— Je ne sais pas trop ~
— Samuel!
— Laisse moi choisir seul quel sera mon futur. Si je veux tenter, je le ferai. Laisse moi faire comme je le sens.
— D’accord … mais fait le bon choix. Je ne veux pas que tu souffres.
— Je ne ferai pas la même erreur que Danny.
— J’espère bien. »

Il sortit de la maison qu’il partageait avec les garçons et courut jusqu’au parc ou il était attendu. Lorsqu’il arriva, elle fut la première chose qu’il vit. Habillée tout en blanc, la main tendue devant elle attrapant les flocons tombant devant elle, un sourire aux lèvres. Elle lui avait déjà dit à quel point elle aimait la neige. Il s’approcha d’elle, l’esprit torturé, et fut encore plus indécis lorsqu’elle se retourna vers lui et lui adressa un sourire lumineux.

« Sam!
— Il y a un problème, me demander de sortir aussi vite.
— Je suis désolée ~ en fait … j’ai un truc à te dire.
— S’il vous plait, faîtes que ce ne soit pas ça, pensa Samuel. Oui quoi? Continua-t-il à voix haute.
— En fait … tu sais que ça fait trois ans qu’on se connait et qu’on est devenu ami, mais je … en fait je ressens … je …. je t’aime. Voilà, je t’aime. »

Samuel avait envie de bondir de joie en sachant que la fille qu’il aimait éprouvait les mêmes sentiments que lui. Mais en même temps, son cœur se serra en sachant ce qu’il devait faire. Car même s’il croyait en elle, ses aînés avaient raison. Il ne pouvait pas accepter ses sentiments. Même si elle l’aimait, que pensera-t-elle lorsqu’elle découvrira ses pouvoirs? Car si vous donnez votre cœur à une personne qui l’accepte et vous donne le sien en retour, vous étiez obligé d’avouer votre vraie nature. C’était une sorte de test, pour savoir si cette personne vous est vraiment destiné. Malheureusement, si cette personne vous rejette pour ce que vous êtes, votre cœur se fissure, et vous sombrez peu à peu dans les limbes. C’est pour cela que Samuel ne pouvait pas rester avec elle … il devait la protéger … se protéger. Il avait fait son choix.

« Je … je suis désolé.
— Je comprends … ne t’inquiète pas.
— Non ce n’est pas ça. Je ne peux pas accepter tes sentiments et autant que je te le dise maintenant … je ne pourrai plus te voir non plus. Je m’en vais, mentit-il … je comptais te le dire après Noël.
— Tu … quand pars-tu?
— Le 31.
— Ca nous laisse même pas une semaine pour …
— Non, aujourd’hui est la dernière fois que nous nous voyons. Se revoir après serait inutile et rendrait les choses encore plus compliquées.
— Qu-quoi?
— Adieu ~ »

Samuel lui tourna le dos et se dirigea vers chez lui. Lorsqu’il sut qu’elle ne pouvait plus le voir, il laissa libre cours à ses larmes. Il était obligé de le faire, de la quitter définitivement. Comment pourrait-il encore la voir en sachant ses sentiments, en sachant ce qui l’attendait? C’était mieux ainsi … c’était ce qu’il croyait.

Retour au présent

Samuel continuait à marcher et comme il le faisait depuis, se dirigea vers le parc où il avait l’habitude d’aller avec elle, son premier et unique amour. Il l’aimait encore et n’avait pu l’oublier. Comment aurait-il pu. Il entra dans le parc et alla vers le cerisier qu’elle aimait tant. Alors qu’il s’approchait, il entendit une voix, familière, pas très loin de la. Discrètement, il partit à sa recherche et la vit, elle, devant l’arbre. Elle avait changé. Énormément changé. C’était la première fois qu’il la voyait depuis ce fameux jour et il peinait à la reconnaître. Elle avait maigri, son temps était blafard, son apparence était négligé. Elle semblait aussi ivre et criait contre l’arbre.

« Pourquoi! Pourquoi tu es parti!!! Je t’aimais! Tu le savais! Et tu es parti! Deux ans! Ça fait deux ans aujourd’hui et tu n’es toujours pas revenu! N’étais-je donc rien pour toi? »

Samuel ouvrit grands les yeux. Elle s’adressait à lui. Était-ce la première fois qu’elle criait de la sorte sur cette arbre comme si elle criait sur lui? Il sentit son cœur se serrer, elle l’aimait toujours comme lui l’aimait aussi. Avait-il fait le bon choix?

« J’avais peut être tord, dit une voix derrière lui.
— Gabriel.
— Elle t’aime toujours … peut être t’aurait-elle accepté. J’avais tord.
— Je ne peux plus rien faire maintenant.
— Si … il y a un moyen … mais c’est à toi de le trouver et de décider si tu veux vraiment le faire. »

Gabriel partit, le laissant seul, en train de réfléchir. Il jeta un coup d’œil à la fille qu’il aimait puis prit sa décision. Ses pouvoirs l’avaient empêché d’être avec elle et c’est grâce à ses pouvoirs qu’il la retrouverait. Il se cacha entre des arbres, ferma les yeux et entama son sort.

Je remonte le temps et reviens vers toi

Lorsqu’il rouvrit les yeux, il se trouvait toujours au même endroit, mais en regardant vite fait près de l’arbre, il sut qu’il était remonté au bon moment. Il la voyait comme il l’avait toujours connu. Souriante, joyeuse. Son lui du passé n’étant toujours pas là, il était remonté assez haut dans le temps. Il regarda le chemin par lequel il devait arriver puis dès qu’il se vit, il attrapa le bras de son alter ego et l’attira vers lui.

« Quoi mais …
— Je viens du futur et je suis là pour t’éviter de faire une énorme erreur.
— Quoi?
— Je sais ce que tu t’apprêtes à faire. Tu vas repousser ses avances et lui dire que tu t’en vas. … ne fais pas ça.
— Qu’est ce que je dois faire alors?
— Accepte ses sentiments, mais avant ça, avoue lui tout. La d’où tu viens, tes pouvoirs …
— Mais si elle me rejette à cause de ça?
— Alors elle n’est pas la bonne pour nous … dans ce cas, jette lui un sort … fait lui oublier ton existence.
— Mais …
— Si tu ne le fais pas … elle sombrera et toi aussi.
— D’accord … merci. »

Le Samuel du passé sortit de sa cachette et partit en direction de la jeune fille tandis que l’autre repartit à son époque, n’ayant pas le courage de regarder cette échange.

Ton amour continue à me faire mouvoir, je reviens … dans mon temps

Samuel retrouva son époque, ne sachant pas la réponse que la fille qu’il aimait avait donné. Il savait cependant que dans tous les cas, elle serait heureuse. Il sortit d’entre les arbres et se dirigea vers le cerisier. Il n’y avait personne. Il posa sa main sur le tronc et de nombreuses images l’assaillirent. La tête lui tournant, il essaya de reprendre ses esprits avant continuer son chemin. Il se retourna et c’est alors qu’il la vit, devant elle.

« Sam! Je te cherchais … je savais que tu serais là. »

Publicités

Une réflexion au sujet de « [One Shot] I made you my miracle of December (Noël 2014) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s