[One Shot Malec] Not Like Any Other Day (St Valentin 2017)

L’Institut semblait aussi calme que d’habitude. Autant dire qu’il grouillait donc de monde qui allait et venait dans les couloirs. Pour quoi faire ? Il n’en avait cure. Il était là pour une seule chose. Ou plutôt une personne bien précise qu’il trouva dans la salle d’entraînement.

« Alexander, je te cherchais !
— Magnus ? s’étonna Alec en s’arrêtant. Que fais-tu ici ?
— Eh bien, je te l’ai dit. Je te cherchais, répondit Magnus comme une évidence.
— Tu as besoin de quelque chose ?
— Pas exactement. J’ai cependant une question à te poser.
— Je t’écoute.
— Sais-tu par hasard quel jour nous sommes ?
— Mardi. Tu n’es quand même pas venu juste pour me poser cette question ? »

Magnus rit tout en s’installant sur un siège qu’il fit apparaître.

« Ne sois pas idiot. Je suis un sorcier, j’ai des moyens plus simples de savoir le jour qu’il est. Non, mon très cher Alexander. Si je t’ai posé cette question, c’est parce qu’aujourd’hui n’est pas comme quel autre jour pour les simples mortels et que pour une fois, j’ai décidé que nous respecterions leurs coutumes. »

Devant l’air perdu d’Alec, Magnus secoua la tête de dépit et se leva pour s’approcher de lui.

« Ceci signifie que nous sortons Alexander et que pour cela tu dois t’apprêter comme il le faut. Je viens te chercher dans une heure. Ne soit pas en retard ! lui dit Magnus avant de disparaître. »

Alec, qui ne comprenait pas ce qu’il se passait, se retourna vers les autres qui avaient été totalement ignoré par Magnus pendant cette conversation.

« Quelqu’un pour m’éclairer ? demanda-t-il. »

Izzy, Jace et Clary tentèrent de cacher leurs sourires moqueurs mais cela se révéla bien compliqué. Quelques secondes plus tard, des éclats de rire retentirent dans la pièce sous l’incompréhension d’Alec.

« Alec, commença Izzy. Nous sommes le 14 février. Ce qui signifie que Magnus te donne rendez-vous pour la Saint Valentin.
— La … Saint Valentin ? s’exclama Alec, surpris. Mais … comment … enfin, je fais quoi moi ?
— C’est simple, continua Jace. Tu vas te laver, te changer et y aller. »

Alec hocha la tête, plus par automatisme qu’autre chose. Il posa l’arme avec laquelle il s’entraînait un peu plus tôt et partit vers ses quartiers, faisant fi des rires derrière lui.

Une demi-heure plus tard, Alec s’était lavé et … c’était tout. Installé sur son lit, une serviette lui cintrant la taille, il ne savait pas quoi penser. Magnus et lui, fêtant la Saint Valentin ? Cela paraissait tout simplement absurde. Trop absurde pour Alec qui n’avait jamais eu à célébrer cette fête, trop focalisé sur les sentiments qu’il avait pour Jace et qui ne lui étaient pas retournés.

Ce fut finalement cette dernière pensée qui le fit se lever et se diriger vers la penderie. Il n’avait pas su faire le premier pas vers Jace alors il ne devait pas reculer alors que quelque chose se passait entre Magnus et lui. S’il existait un moment parfait pour fêter sa première Saint Valentin, pourquoi pas aujourd’hui ? Attrapant un pantalon noir, un t-shirt blanc ainsi que sa veste noire, Alec resta figé devant le miroir. Etait-ce trop ? N’était-ce pas assez ? Mais qu’est-ce qu’il en savait ? Il n’avait jamais fait ça auparavant !

« Alexander, je vois que tu es prêt à temps ! »

Alec sursauta en entendant Magnus derrière lui. Il maudit ses sens de chasseurs d’ombre qui l’avaient lâchés quelques minutes plus tôt et l’avaient donc empêchés d’entendre le sorcier entrer dans la pièce.

« J’ai frappé, se justifia Magnus. Mais tu ne répondais pas alors qu’on m’a affirmé que tu étais là. J’ai alors décidé d’entrer.
— Parfait … enfin il n’y a pas de problème. Je suis prêt. On y va ?
— Tu ne te demandes pas où nous allons ? Je pourrais t’emmener dans des endroits dans lesquels toi-même n’a jamais pensé aller tu sais ? Ne devrais-tu pas … t’inquiéter ? le taquina-t-il en voyant le malaise de l’archer. »

Voyant Alec commencer à se poser des questions, Magnus fit apparaître un portail et tira l’autre jeune homme à l’intérieur de celui-ci. Quelques secondes plus tard, les deux hommes se retrouvaient dans le hall d’entrée de l’immeuble où vivait le sorcier. Alec le regarda étrangement et avec un haussement de sourcils disant de lui-même que la raison était évidente, ce dernier lui répondit :

« Pas de simples mortels pour nous apercevoir et beaucoup moins de trajet à faire en marchant. »

Hochant la tête, encore légèrement perturbé, Alec suivit Magnus qui sortait déjà de l’immeuble. Ils marchèrent en silence, l’archer se demandant où ils pouvaient bien se rendre. Au bout de quelques minutes, ils finirent par arriver devant un cinéma. Alec, surpris, se retourna vers Magnus pour lui exprimer son étonnement.

« Les mortels aiment faire ce genre de chose lors d’occasions spéciales, entre amis ou … plus que ça. Je m’étais dit que nous pourrions tenter tous les deux. As-tu déjà eu l’occasion d’aller voir une projection Alexander ?
— Pas vraiment, répondit l’autre légèrement honteux. On va dire que la chasse aux ombres ne permet pas forcément ce genre d’activités.
— Eh bien dirons-nous qu’il faut une première fois à tout. Voudrais-tu regarder quelque chose en particulier ?
— Je ne m’y connais absolument pas. Choisis pour nous, je te fais confiance. »

Le sourire que lui renvoya Magnus était fin, léger, mais pourtant, Alec avait l’impression qu’il l’éblouissait. C’était peut-être idiot et cliché à dire, mais voir le sorcier heureux de la confiance qu’il pouvait lui porter le rendait tout chose. Il racla légèrement sa gorge, essayant de reprendre parfaite contenance et suivit Magnus qui avait opté pour un film en 3D, souhaitant tester avec le chasseur d’ombre les nouveautés technologiques.

Son choix s’avéra être un énorme navet mais voir le visage surpris de Alec lors des « meilleurs » effets 3D du film valait bien cette torture, se dit Magnus. Pour se faire pardonner, le sorcier invita Alec à venir boire un verre autre part, ce qu’il accepta. Partant à nouveau à pied, il ne leur fallu qu’une petite dizaine de minutes pour arriver dans un bar que Magnus connaissait plutôt bien.

Ils s’installèrent à une table isolée à laquelle une serveuse se précipita pour prendre leur commande. L’immense et éclatant sourire qu’elle adressa à l’archer fit tiquer Magnus qui fit briller ses yeux un instant. La serveuse le vit et perdit vite son sourire. Prenant la commande, elle repartit derrière le comptoir, tête basse. Le sorcier ? Jaloux ? Absolument. Et il n’avait aucun problème à le montrer et l’avouer.

Il se retourna vers Alec qui le regarda avec de grands yeux. Magnus haussa un sourcil, lui demandant implicitement s’il avait quelque chose à lui dire, se doutant pourtant de la réponse.

« Rassure-moi. Tu n’as pas fait ce que j’ai cru voir ?
— Eh bien si. Cette serveuse avait tout d’une gourgandine. Je n’ai fait que lui montrer quelles étaient ses chances.
— Ses chances de quoi ?
— Eh bien de te séduire mon cher Alexander, répondit tout simplement Magnus, comme une évidence. Mais sois rassuré, ce bar est invisible aux yeux des simples humains, reprit-il lorsqu’il vit Alec ouvrir la bouche pour faire remarquer une seconde chose. Ici, il n’y a que des créatures de l’ombre.
— Tu veux dire que je suis le seul chasseur d’ombre ici ? Entouré par des ombres ?
— Désolé de te contredire, mais ce n’est pas le cas, surgit alors une voix à quelques mètres d’eux. »

Les deux hommes se retournèrent et virent des membres du Cercle s’approcher d’eux, arme à la main. Derrière eux, la serveuse tremblait de tous ses membres.

« Merci ma jolie, chuchota un des hommes à son oreille tout en lui maintenant son menton d’une main. »

Magnus sentit un regard insistant se poser sur lui. En se retournant, il vit Alec, un sourcil levé et les bras croisés.

« On va dire que tout partait d’une bonne attention. Tu devrais te sentir flatter par le comportement que j’ai eu Alexander ! »

L’archer leva les yeux au ciel, retenant malgré tout un léger sourire. Il se leva et fit face aux hommes de Valentin.

« Partez d’ici, leur dit-il simplement.
— Je ne crois pas, répliqua un des hommes.
— Eh bien, Alexander, je pense que c’est donc nous qui allons partir. »

Et sans plus attendre, Magnus créa un portail qui les amena jusqu’à son appartement. A peine mit-il pied à terre qui partit se servir un verre d’alcool fort.

« Je pense qu’il faut que je m’excuse, commença à parler Magnus, en tournant le dos à Alex. Cette journée aura été un fiasco. Entre une projection cinématographique absolument médiocre et un tour au bar où nous n’avons même pas eu le temps de consommer, je comprendrais que tu penses avoir perdu ton temps aujourd’hui. »

Aucune réponse. Aucun bruit. Il attendit cependant une bonne quinzaine de secondes avant de se retourner pour faire face à Alec … qui se trouvait à moins d’un mètre de lui.

« Tu m’as promis une journée différente des autres et je trouve que tu as plutôt réussi.
— C’est vrai que la journée a été assez particulier mais …
— Non, écoute-moi. Cette journée a été unique. Je crois que c’est la première fois qu’on m’invite simplement pour passer une journée avec moi.
— Même si le dénouement n’est pas celui rêvé ? »

Un sourit naquit sur les lèvres du chasseur d’ombre qui glissa une de ses mains derrière la nuque du sorcier pour rapprocher ses lèvres des siennes.

« Pour te remercier de cette journée, c’est à moi de faire en sorte qu’elle se termine comme elle a commencé, murmura-t-il. »

Leurs souffles s’entremêlaient. Leurs lèvres se touchaient à peine. La pièce venait sûrement gagner quelques degrés. Depuis quand n’avaient-ils pas été aussi proches l’un de l’autre ? Depuis leur premier et unique baiser assurément. Ne résistant plus, Magnus combla les quelques millimètres restant entre leurs bouches. Ils ne perdirent pas une seule seconde pour approfondir le baiser, regrettant au même moment d’avoir attendu autant de temps avant d’avoir leur second baiser. Ils ne se séparèrent que lorsque l’air leur vint à manquer.

« Promet moi qu’on n’attendra pas aussi longtemps avant notre prochain baiser, chuchota Alec en haletant légèrement.
— A ton service Alexander, eut-il comme réponse avant que ses lèvres ne soient reprises d’assaut. »

Publicités

2 réflexions au sujet de « [One Shot Malec] Not Like Any Other Day (St Valentin 2017) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s