[How do you work] Les personnages

Bonjour et bienvenu dans ce deuxième article de « How do you work ». La semaine dernière je vous parlais de ma manière de travailler l’idée de départ. Cette fois-ci, je vais m’attaquer à ma manière de créer mes personnages, du comportement au physique, en passant par son identité.

Alors tout d’abord, je dois vous avouer que je passe énormément de temps à choisir le sexe de mes personnages et leur orientation sexuelle. Jusqu’à présent, j’ai écrit des relations hétérosexuelle et homosexuelle M/M. Je dois donc à chaque fois me demander si mes histoires mettront en scène un homme et une femme ou deux hommes (et je compte d’ailleurs m’intéresser un peu plus au reste de la communauté LGBTQ+ dans de prochaines histoires.). Je passe des fois des journées à envisager le déroulement de mes projets tout simplement pour voir quelle relation me permettra d’intégrer le plus de mes idées.

Une fois le sexe et l’orientation de mes personnages déterminés, je cherche le point le plus important de ceux-ci. Que ce soit au niveau du physique, de sa vie ou du caractère, j’essaye de trouver quels sont les détails principaux qui auront généralement une importance dans l’histoire. Est-ce qu’il doit être blond comme un ange? Est-ce qu’il doit être un employé au physique d’adolescent ? Enfin, vous voyez le genre.

Je détermine les points principaux puis je complète.  Et pour ça, j’ai plusieurs manières de procéder. Il faut dire que depuis que j’ai commencé à écrire, j’ai essayé de très nombreuses techniques afin de faire mon choix sur ce qui me correspond le plus.

Ainsi pour les personnages, j’ai utilisé diverses méthodes :

  • Il y a celle où, on va se l’avouer, je ne me foule pas tellement parce qu’en dehors du physique et des points importants (donc ce que je vous ai cité plus haut), je ne cherche rien! Je laisse le personnage se créer au fil des chapitres. Et donc, cependant, ce qui n’est pas très pratique c’est que je dois faire défiler les chapitres pour retrouver une information. C’est le prix de la flemmardise!
  • Il m’arrive de faire, sur un document unique, des paragraphes parlant de mes personnages, avec une rapide description physique, sa jeunesse, ce qu’il lui arrive, son développement au sein de l’histoire, comment il termine … et c’est tout. Ensuite, le caractère se crée logiquement pendant l’écriture afin d’arriver à ce que je voulais au départ.
  • Puis, il m’arrive de faire des fiches complètes comportant toute l’identité, tout le physique, tout le caractère, toute la vie de mon personnage. Mais je vous avoue que j’ai tendance à ne pas tout remplir car j’aime créer mon personnage pendant l’écriture. Si j’ai l’essentiel, ça me va! Mais trop d’informations avant même de commencer à écrire la trame, ça ne peut que me bloquer car il peut arriver que le personnage créé devienne incompatible avec l’histoire qui se crée. (exemple de fiche personnages que j’utilise)

Il faut savoir aussi que j’échange énormément avec mes amies. Comme pour l’idée de départ, lorsque je crée mes personnages, j’aime énormément bavarder sur les MP de l’amie avec qui je parle du projet. Je lui raconte ce que j’ai imaginé pour lui, à quoi il ressemble, ses particularités. Puis je pose des questions, sur ses futurs agissements, sur son devenir, ses réactions lors de telle ou telle événement et la plupart du temps, mon interlocuteur n’a même pas le temps de me répondre que je trouve les solutions. Le fait de poser le problème et ne pas seulement l’avoir en tête, permet de réfléchir plus facilement dans mon cas. Puis la personne avec qui je parle me donne son impression, me dit si c’est trop cliché ou au contraire trop tiré par les cheveux, le sentiment que lui procure le personnage (s’il lui parait sympathique ou au contraire détestable), me pose des questions sur les points non abordés. Comme vous le voyez, pour moi le partage est vraiment très important! Ce n’est pas parce que j’en parle avec mes amis que cette histoire m’appartient moins. Enfin, c’est ce que je pense, notamment parce que ces amies en question vont faire exactement la même chose avec moi. C’est une sorte d’aide, d’encouragement, de bloc note humain aussi!

Une fois mon personnage à peu près créé, je dois lui trouver une identité et là, des fois, et je pense que tout le monde sera d’accord, c’est vraiment pas de la tarte. Il m’arrive donc de procéder de différentes façons.

  • Le nom bien aimé : il m’arrive de donner à mes personnages le nom que je voudrais donner à mes enfants plus tard. Oui oui! En même temps, ces personnages, ceux sont mes bébés eux aussi.
  • Le nom à signification : qui n’a jamais fait le tour des sites pour futurs mamans afin de trouver un nom ayant une signification particulière ?
  • Le nom historique : combien de fois j’ai épluché les cours d’histoire afin de trouver un nom correspondant au personnage. Dernièrement, j’ai créé un personnage féminin en école de musique. Son prénom est un prénom que j’affectionne. mais son nom de famille est la ville de naissance d’une ancienne reine qui a été considéré comme protectrice des arts, notamment de la musique classique. Eh ouais, rien que ça. Je trouve que ça donne un pouvoir au personnage, comme si le caractère principal envisagé était justifié avec un nom venant de l’histoire. Cela fonctionne aussi avec la mythologie, même si des fois c’est plus compliqué à donner à un personnage de notre époque.
  • Le nom google trad : Alors celui là, je vous avoue que je l’utilise surtout pour les noms de famille. Oui, je trouve qu’un nom de famille, finalement, ça peut être tout et n’importe quoi. Alors je vais sur google traduction, je tape un mot qui définit le personnage en question et je change la langue de traduction jusqu’à trouver une sonorité qui me plait. Et si ça ne fonctionne pas, je change le mot (en mettant souvent un simple synonyme). Et lorsque je trouve, je change généralement légèrement la fin ou modifie une voyelle pour avoir le nom qu’il me fallait.
  • Le nom chantant : Celui-ci, c’est le nom qui ne veut absolument rien dire, qui vient de nulle part, mais qui sonne bien à l’oreille! J’avoue, j’utilise cette méthode pour mes projets fantasy. Je peux leur donner n’importe quelle signification, n’importe quelle origine, juste parce que lorsque je l’ai prononcé (après avoir prononcé d’autres centaines de mots qui ne veulent rien dire) j’ai trouvé ça beau à entendre. Cela permet de trouver aussi les noms des royaumes, des montagnes, de leur donner la sonorité que l’on veut. Ainsi dans un ancien one shot, la « Princesse d’Alaria du survoler la montagne d’Elyodice, le bois des murmures d’Irasel ainsi que le désert d’Ussalec afin d’arriver à la rivière sans fin de Kiuly. ». Ca n’a ni queue ni tête, mais ça a fonctionné quand même (et encore, à la fin elle crie une incantation dans une langue inventée. J’ai surtout mis des tréma partout sur des mots qui n’existent pas pour donner un côté féerique à la langue!)

Et puis, la dernière étape, que je fais très régulièrement, je crée le casting de l’histoire des fois sous forme d’un trombinoscope. En gros, je donne un visage existant et se rapprochant de ce que j’imagine à mes personnages. Il peut s’agir d’acteurs, de chanteurs, de mannequins … Ca permet de visualiser le personnage, les couples, la variété des genres, des origines …

Pour cela, comme pour mon idée de départ, j’ai un dossier qui se nomme « casting » où se trouve plus d’une centaine de photos de personnes connues. Elles ont généralement la tranche d’âge qui correspond à celui que j’ai tendance à donner à mes personnages. Il y a aussi une partie « icone », réunissant d’anciennes personnalités dans leur jeunesse comme James Dean, Grace Kelly, Marlon Brando … qui est très utile lorsqu’un personnage a « des airs d’une ancienne star ».

Voilà, il me semble que j’ai tout dit pour la création des personnages. Vous remarquerez que j’utilise plusieurs méthodes en fonction du projet afin de trouver celle qui fonctionne le mieux en fonction de ce que je veux. Je ne me bloque pas dans une routine de création parce que c’est à ce moment là, au moment où j’ai le moins de liberté que je trouve mes personnages les plus fades et inintéressants.

N’hésitez pas à parler de votre propre expérience et à poster en commentaire votre article sur les personnages si vous en avez fait un!

En attendant, je vous dit à lundi prochain pour un nouveau « How do you work » qui parlera cette fois-ci de la manière dont je crée la trame de mes histoires et là autant vous dire que ça risque d’être assez long!

Pour d’autres expériences sur la construction des personnages :

Justine Savy

Flocons de Lys

Le Monde de Lia

 L’univers enchanté de Gwen

Publicités

16 réflexions sur “[How do you work] Les personnages

  1. J’ai adoré ton article bien complet! Ça m’a plutôt fait rire quand tu parles des noms sur les sites de significations, car je fais exactement la même chose pour créer mes personnages 🙂 Bonne journée,
    Ludivine de LadiesColocBlog.

    Aimé par 1 personne

  2. Ton article est génial ! Tes idées pour trouver des noms sont juste fantastiques ! C’est toujours la galère de trouver un nom original à un personnage et que je vais aimer jusqu’à la fin !
    Par contre pour ce qui est de définir le personnage, je me casse moins la tête. Pour moi c’est naturel, il se définit au fur et à mesure des chapitres, mais c’est comme si je savais déjà qui il était (je suis pas sûre d’être très claire).
    En tout cas merci pour tous ces bons conseils. J’ai hâte de lire ce que tu nous réserve pour la prochaine fois 😉 En plus,tu me donne envie d’écrire (alors qu’en ce moment j’ai absolument pas le temps)

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup !!!!!!
      Oh ça c’est sûr, c’est vraiment la croix et la bannière pour trouver les noms! Surtout quand il y a pleins de personnages!

      Personnellement, ça va dépendre des fois. Pour les projets que je travaille plus en amont, je vais quand même pas mal travailler le personnage avant ça! Par contre, les projets plus cool, les One Shot, des fois je vais y aller « au talent » XD (comme mon tout dernier One Shot, j’ai écrit la moitié de celui ci sans connaître le nom de mes personnages XD)
      En tout cas, je suis vraiment contente que l’article t’ait plu! Normalement le prochain est sur la recherche du titre. Là aussi ça risque d’être comique! XD

      Eh bien, je n’en suis absolument pas désolée! 😛

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai beaucoup aimé cet article 🙂
    Je procède plus ou moins comme toi. Généralement, j’aime bien avoir un fichier avec l’identité générale d’un personnage. Donc, nom complet, âge (date de naissance), origine, etc. Enfin, les trucs assez basiques et qui peuvent me servir. J’utilise aussi un casting parce que ça m’aide à mieux visualiser mon personnage 🙂 Sinon, les fiches ultra complète, j’ai souvent la flemme d’y répondre lol Et je comprends parfaitement quand tu dis que tu dois farfouiller dans ton texte pour retrouver telle ou telle info parce que ça m’est déjà arrivé aussi :p du coup, ce que je fais, c’est que dès que je précise une info même banale sur mon personnage, je la note dans un fichier pour que tout soit réuni et plus facilement retrouvable 🙂
    J’aime bien ton conseil des noms « google trad ». Je testerai peut-être bien pour des prochains personnages :p Sinon, pour trouver les prénoms, je donne soit un prénom que je donnerais à mes enfants soit je vais aussi sur des sites de futures mamans lol Les noms de famille, c’est parfois plus compliqué donc je farfouille aussi les sites de noms de famille ou parfois de recensement. Par contre, je ne donne pas spécialement un nom par rapport à sa signification mais si j’ai un personnage assez froid / badass / etc. je vais éviter de lui donner un prénom qui donne un effet trop « sage ».

    Aimé par 1 personne

    • Pareil! Les fiches complètes sont tellement longues que généralement, on arrive pas à arriver jusqu’au bout XD

      Faudrait que je fasse ça aussi, noter les détails que je rajoute au fur et à mesure. mais à chaque fois j’oublie!!!

      La technique « google trad » ça sauve des vies tu verras 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s