[One Shot] On the road of Love

Les gens vous le diront. « Penser à son passé » est généralement la phrase utilisée pour dire « se rappeler des choses que l’on aurait voulu faire autrement ou des choses qui nous manquent ». Penser à son passé est rarement joyeux. Mêlant nostalgie et regret, on finit souvent par s’en vouloir de s’infliger ce genre de choses. Mais le pire restait lorsque les choses du passé dont il était question intervenaient dans le présent. En tout cas, c’était ce que se disait Madison alors qu’elle voyait monter dans le bus des traces de son passé qu’elle aurait bien aimé éviter encore un long moment.Lire la suite »

[One Shot] Mon Ami Imaginaire

Je veux un ami. Un ami qui sera souvent à mes côtés mais surtout qui viendra me parler chaque jour, de tout et de rien. Je ne veux pas forcément un ami qui me demanderait tous les jours comment je vais, ce que j’ai fait. Non, je voudrais qu’il m’envoie des messages juste pour me dire à quel point il est fatigué, à quel point il a faim, ou d’autres futilités de ce genre. Je veux juste un ami qui me fera sentir qu’il a besoin de me parler, même pour me dire des choses pas très intéressantes, qui ne me laissera pas à chaque fois faire le premier pas pour que l’on se dise à peine deux ou trois mots. Il me montrera juste que j’ai de l’intérêt, que je ne sers pas qu’à aider les gens avant de revenir dans l’ombre où plus personne ne se souviendra de mon existence.

Je veux simplement un ami.

Un ami imaginaire.Lire la suite »

[One Shot] Under the Mistletoe (Noël 2016)

Un virage à droite. Puis à gauche … mauvaise idée. Un demi-tour et pas moins de quinze minutes supplémentaires, il arriva finalement à destination. Dès qu’il entra dans la salle de cours, le jeune homme se laissa tomber sur sa chaise avant de poser sa tête sur la table face à lui. Il n’en pouvait plus de faire des détours incroyables pour aller en salle de cours. Cela durait depuis une semaine uniquement mais c’était déjà trop pour lui. Et le pire dans tout cela était que ce n’était pas prêt de s’arrêter. Il poussa un long soupir découragé, faisant rire son voisin de table tout juste arrivé.Lire la suite »

[One Shot] I made you my miracle of December (Noël 2014)

Encore un Noël qu’il allait passer seul. Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui et c’est ce qui le rendait encore plus en colère … et malheureux. Il se promenait dans les rues de Paris, évitant de regarder autour de lui les couples défilant mains dans la mains et respirant la joie et l’amour … tout le contraire de lui. Il marcha un moment, repensant au jour qui avait marqué le début de sa solitude.

Deux ans plus tôtLire la suite »

[One Shot] Dear Santa (Noël 2015)

« Bonjour mon enfant.
— Bonjour Père Noël.
— As-tu trouvé ce que tu veux à Noël ?
— Oui ! Je voudrais un chat sans poil !
— Vraiment ? Et pour quelle raison ?
— Ma maman, elle dit qu’on peut pas avoir d’animaux parce que les poils risquent de me faire mal aux poumons ! Alors je veux un chat sans poil pour pouvoir rester toujours avec lui !
— Je pense que c’est une bonne raison d’avoir un chat sans poil ! Reste sage jusqu’à Noël et peut-être pourras-tu l’avoir !
— Merci Père Noël ! »

Le petit garçon se leva des genoux du Père Noël, heureux, avant de courir jusque dans les bras de sa mère qui l’attendait un peu plus loin. Ils s’éloignèrent, le garçon racontant avec excitation que le Père Noël allait lui ramener un chat pour Noël s’il était gentil, et laissant le « Père Noël » à présent seul. Il se leva et entra dans une petite pièce derrière lui. Il enleva le bonnet ainsi que la perruque avant de s’étaler sur une chaise. Ce job de Père Noël était totalement épuisant. Cela faisait maintenant deux semaines qu’il avait commencé ce travail et il n’en pouvait plus. Sa tenue lui donnait trop chaud et il ne parlait même pas de la perruque et de la barbe qu’il se devait de porter. S’il avait pu, il aurait plutôt choisi un travail moins encombrant. Mieux encore, il n’aurait pas travaillé du tout. Car voyez-vous, s’il travaillait, ce n’était en aucun cas de son propre chef, mais plutôt à cause de sa mère. Pas qu’elle souhaitait qu’il gagne son propre argent et qu’il grandisse. Elle avait en tête … quelque chose de bien plus singulier.Lire la suite »